Mise à jour février 2021. Nouveaux tarifs

Sauvegarde des Archives Industrielles du Couchant de Mons




Crise sanitaire :

Le SAICOM peut à nouveau accueillir des chercheurs sous conditions strictes.

Si vous souhaitez accéder à la salle de lecture, il faut impérativement prendre rendez-vous.

Les distances et les gestes barrières seront strictement respectés afin d'assurer la sécurité de tous.

Au plaisir de vous revoir. L'équipe du SAICOM.



Le SAICOM a pour but la sauvegarde et la mise en valeur des archives industrielles du Hainaut.


Fondé en 1987, le SAICOM a d'abord limité son action à la préservation des archives des charbonnages de cette région. L'a.s.b.l. s'intéresse aujourd'hui également à la sauvegarde de tout type d'archives industrielles.

Depuis plusieurs années maintenant, les différentes institutions présentes sur le site du Bois-du-Luc travaillent à un rapprochement. En effet, bien que chacune ait des missions propres, leur objet est semblable et des activités viennent à se recouper, voire à faire double emploi. Parallèlement à la réorganisation muséale occupant le Musée de la Mine Robert Pourbaix (MMRP) et Bois-du-Luc, Musée de la Mine et du Développement Durable (BDL MMDD), une rationalisation de la gestion des archives minières présentes sur le site est à l’étude depuis quelque temps. Le SAICOM sera dès lors en charge de l’ensemble des archives présentes sur le site du Bois-du-Luc.

L'étude des archives du SAICOM constitue une clé idéale pour la compréhension de l'histoire économique et sociale d'une région qui s'est construite presqu'exclusivement autour de l'industrie houillère.


Que de fois j'ai savouré cette image du passé, à l'heure où l'aube éclairait de ses premières clartés l'éparpillement des fosses, des corons, des bourgs et des bois, sur les vals et les plaines des contrées de charbon ! Marius Renard